24/02/2008

Fidel va partir

Ils l'ont dit à la radio : Fidel gaze trop. Il gaze trop en terrinne. Comme les lapins. Terrinne de lapin. A tous ceux qui, aujourd'hui sur terre, sont atteints de gastroentérite, je leur dit : Bons Vents. A méditer.

Les commentaires sont fermés.