21/10/2006

Combien de cons sommes-nous ?

Petits calculs à faire. Faire deux colonnes. Dans celle de gauche, relevez les noms de tous les élus qui sont ou ont été en prison depuis les élections du 8 octobre et ensuite relevez les noms des élus qui sont ou ont été inculpés depuis le 8 octobtre. Dans la colonne de droite, et c'est là qu'on va se marrer, noter le nombre de voix de préférence de chacun de ces élus. Le plus difficile : additionner en fin de colonne de droite. Combien sommes-nous de cons qui avons voté pour des gugusses qui n'ont même pas tenus leur poste un mois. En plus, qui c'est qui offre le petit déjeuner en prison ? Alors, combien de dizaines de milliers de cons sommes-nous ? Brrrrr, j'en ai froid dans le dos.

15/10/2006

Mon expérience à votre service

Je me présente : je fus candidat aux élections communales du 8 octobre en Belgique. Je n'ai pas eu de siège et je reste donc fièrement debout. Je mets mon expérience à votre service. Contactez-moi si vous êtes candidat du plus gros mangeur de chipolata, candidate au concours de T-shirt mouillé à l'orangeade, candidat à l'élection présidentielle française, candidate pour le sommet des soupes à l'oignon, candidat aux concours de rots, de grimaces ou de pets, candidat à la rencontre des spéléologues dans les trous de gruyère. Je mettrai mon expérience de candidat à votre service. Il me reste des panneaux pour vos affiches et des pots de colle.

11/10/2006

Mon siège

Je n'ai pas été élu le 8 octobre, je n'ai pasde siège. Mon dossier n'était pas assez solide. Mesdames et messieurs les zélus zé les zélutes, puis-je quand même avoir un siège sans dossier, un tabouret.

08:05 Écrit par Votre choix 2007 dans élections | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : 8 octobre, siege, candidat, elections, elections 2006, elu, tabouret |  Facebook |

08/10/2006

Gagné un siège

Siège de vélo ou fauteuil d'intercommunale ?

22:27 Écrit par Votre choix 2007 dans élections | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : 8 octobre, velo, elections, elections 2006, intercommunale, fauteuil |  Facebook |

Résultat complet

Zut alors, ce n'est pas aujourd'hui que Schumacker sera champion du monde. Faudra attendre pour le résultat complet.

18:56 Écrit par Votre choix 2007 dans élections | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 8 octobre, elections, elections 2006, resultat |  Facebook |

Carolos

Si le crayon était bleu, les Carolos voteraient-ils bleu ?

12:01 Écrit par Votre choix 2007 dans élections | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carolo, crayon, 8 octobre, elections, elections 2006 |  Facebook |

06/10/2006

Main dans la main

Depuis un mois, j'ai fait chaque semaine le tour du marché, toute la matinée. Je suis allé aux sorties des supermarchés durant la semaine et aux sorties de messe les dimanches. Je suis allé à 46 enterrements et 28 mariages. "Bonjour, pensez à moi le 8 octobre, hein". Et, à chaque fois, une poignée de mains. J'ai la main en compote. Je ne saurais plus la lever pour faire de l'auto-stop. Je n'arrive plus à tenir la cuillère pour la soupe. J'en mets partout. Je dois taper sur le clavier à un doigt de la main gauche. Tout ça pour vous, électrices, électeurs. Alors, votez.

05/10/2006

Mon programme : la tronçonneuse

Mon programme : acheter aujourd'hui une tronçonneuse à batterie. Ce soir et cette nuit, dzoing, dzoing, les piquets des affiches électorales, dzoing, dzoing, les panneaux, dzoing tchikitchic, et merde, c'est un feu de signalisation, hé mais c'est de l'acier, ça. On continue, dzoing, dzoing. Là, un très grand, dzoing, dzoing, Zut, c'est un vrai panneau publicitaire. Oufti, qu'il est grand, j'ai failli le recevoir sur le crâne. Dzoing, dzoing, merveilleuse, cette tronçonneuse à batterie. Et merde, c'était mon panneau à moi, snif, snif.

04/10/2006

Mon premier discours

Chers concons, chers contissoyens, j'ai pépé, j'ai pépé, j'ai perdu le texteleuleu de mon didi, de mon doudou, de mon discours. Oui, nous gaga, nous gagnerons. Peuuuut-être. Excumez-zoi, j'ai le trou, "du cul", ta gueugueu, ta va la fermer, oui. J'ai le trou de mémé, de, j'ai plus mon texte, si, peupeut-être, pommes de terre fricadelles, ah non, c'est la lili, c'est l'halali, ce sont les crousses à faire. Revenons zaaa nos moumou, nos moutons. "Bêêêêêê". Si l'opopo, si l'opposition est dans la salle, qu'elle fifi, qu'elle fiche le camp. Chers zélectreurs, chères zélectristes, vous m'avez concon, vous m'avez compris. Votez.

02/10/2006

Au secours !

je n'ai plus de colle et il me reste 1.239 affiches.

13:21 Écrit par Votre choix 2007 dans élections | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : elections, elections 2006, 8 octobre, candidat, colle, affiche |  Facebook |

01/10/2006

Contre l'intolérance

Plus il y a d'intolérance et plus il y a de concerts gratuits contre l'intolérance. Cest chouette les concerts gratuits D'accord avec vous, il y a des cons qui en profitent pour se faire connaître et des noeuds papillons qui distribuent des tracts. On s'en fout. Mon programme : faire semblant d'une intolérance dans la commune et avoir des concerts gratuits. Pour des concerts gratuits, votez.

 

30/09/2006

Venez me voir

Je n'ai plus de voix. J'espère en avoir beaucoup aux élections du 8 octobre. Je n'ai plus de voix parce que j'ai trop crié dans le gueulophone de la caravane publicitaire. J'ai crié dans toutes les langues : "Alleï, voteï,","Vo, vo, vo, teeez, vo, vo, vo, teeez". "Oufti, vôôôtééé". "Ne roules pas si vite, imbécile, les gens n'ont pas le temps de lire mon nom sur ta camionnette". Alors, ça, ça marche, tout le monde a regardé. Ce soir, je suis au café des sports pour expliquer mon programme. Sans voix. Je vais essayer le gestuel. Mais je n'y connais pas grand chose. Je ferai uniquement les gestes de "Dans sa maison un grand cerf, regardais par la fenêtre, un lapin veniralui, et crier rainsi, cerf, cerf, ouvres-moi, ou le chasseur te tueras, lapin, lapin, entres et viens, me serrer la main". Venez me voir ce soir au café des sports, ce sera du gestuel. Et, votez.

29/09/2006

Amnistie communale

Mon programme : pour fêter son élection le 8 octobre, le futur échevin de la mobilité annulera toutes les contraventions octroyées rue de la station le jeudi 28 septembre. J'ai bien dit toutes. Par exemple, j'ai reçu une collection : se soulager sur l'affiche d'un candidat concurrent, stationnement non autorisé d'un véhicule automoteur, non présentation des papiers du dit véhicule, tentative de corruption, vol d'un képi d'un représentant de la police locale, délit de fuite à pied, dégradation d'un panneau électoral. Ce n'est pas de ma faute, je me suis retourné et boum, dans le panneau. J'ai rendu le képi, j'ai avoué que j'avais dit tordu à ma clef. Je voulais amicalement lui offrir du boudin de chez mon beau-frère à ce, à, à, à ce monsieur en uniforme. D'accord, je me suis encouru mais pour une bonne cause : je ne voulais pas être reconnu par l'institutrice du gamin. J'ai juste fait pipi mais, vu l'urgence, c'était sur l'affiche ou dans une boîte aux lettres. Je crois que le monsieur de la police s'est fâché parce que j'ai fait pipi sur son candidat. Alors, pour l'amnistie de la rue de la station le 28 septembre, votez.

28/09/2006

Dépression d'un candidat aux élections

Dans 10 jours, c'est le 8 octobre, mon blog va s'autodétruire, pfouit. Mais je m'amuse bien, moi. Snif. Je vais devoir fermer boutique. Snif. Et comment je vais continuer à faire exploser les ventes de boudin de mon beau-frère, hein ? Snif. Et dehors, toutes ces têtes souriantes sur les affiches, on dirait un tir à pipes géant. Snif. Et les dépliants dans la boîte aux lettres, j'ai de quoi allumer le feu tout l'hiver. J'ajoute à mon programme : reporter les élections de 6 mois. Sinon, je vais être obligé de déménager en catastrophe dans une commune où les élections seront annulées. Pour reporter les élections, votez. Snif.

27/09/2006

Récompense promise.

Récompense à celui ou celle qui me livrera le nom de la personne qui dessine des moustaches sur mes affiches. Récompense selon l'âge : sucette, préservatif, une nuit avec moi, un hamburger chez Mac Do, une bière chez Paulette. Concitoyennes, concitoyens et contoutcourts, je rappelle que je n'ai jamais eu de moustache. Ni de noeud papillon ridicule. Votez (c'est dans la colonne de gauche).

Fète de la comunauté francaise

Mon programe : en cete journee du 27 sètenbre que ces la fète de la comunauté francaise, défandont le francais. Armon nous d'un gros markeur et survellon les afiche électoale. Chasson les faûtes. Allé hop, on comence tout desuite. Prener un gros markeur et, si jé fé des faûtes, entourer les sur votre ecran. Et, le 8 octobe, voté.

26/09/2006

Surprise des sondages

J'ai fait un sondage dans la commune. Trois personnes : mon beau-frère, sa nouvelle concubine et ma voisine de palier. Voici les résultats. Abstention : 66 pourcent. Socialistes : 0 %. Ecolo : 0 %. MR, FN, cdh, Intérêt des élus : 0 %. Le Roi du Boudin : 33 %. NB. : le Roi du Boudin, c'est mon beau-frère, boucher charcutier dans la Grand-rue. J'ai peur pour lui, il n'a que 33 %. Mais son boudin est vraiment bon. J'espère que les indécis se rallieront à lui. Son programme est tellement beau : du boudin tous les jours dans toutes les écoles et toutes les seniories de la commune. Il m'a promis une place de livreur. Avec une vraie camionnette. A moteur. Diesel pour commencer. S'il est élu, il va participer au concours de la cuisine facile des entrecôtes. J'aurai une limousine. A essence. Avec des sièges réglables. Allez, les boudins, votez.

23/09/2006

Signes distinctifs philosophiques

Mon programme : pas de signe distinctif dans les bureaux de vote. Je m'adresse particulièrement aux végétariens qui auraient l'intention de se présenter avec du persil dans les narines, une carotte où je pense ou la frimousse recouverte d'épinards. Je m'adresse aussi aux carnivores : pas de tête pressée, pas de pied de porc, pas de langue de boeuf, même en plastique. La politique, c'est de la cuisine. Il faut la laisser aux politiciens, toqués ou non. Pour des isoloirs propres, votez.

22/09/2006

Aspirateur à crottes

Mon programme : tout propriétaire de chien en train de laisser son toutou se soulager sur la voie publique ou en train de se soulager lui-même devra se promener une journée dans la commune avec l'aspirateur à crottes. Il pourra choisir son déguisement : Pluto, Rantanplan, Milou, Idéfix, Snoopy. Avec le bénéfice réalisé sur les salaires des employés communaux, nous achèterons un deuxième aspirateur. Puis un troisième. Puis un quatrième. Et ainsi de suite. Quand nous en aurons une douzaine, la commune pourra participer aux cortèges folkloriques des autres localités. Quel sucès garanti : des chienchiens géants qui aspirent les crottes. Quelle renommée pour la commune. Dans cinq cents ans, nous serons reconnus patrimoine culturel de l'humanité. Citoyennes, citoyens, soyez fiers. Si vous voulez appartenir à une commune, futur patrimoine de l'humanité, votez. 

21/09/2006

La sécurité dans nos villes

Constat : depuis quelques jours, le soir et la nuit il y a plein de loustics qui se promènent avec des pots et des matraques. Ce ne sont pas des matraques, ce sont des pinceaux à colle pour coller les affiches électorales. Du coup, les malfrats sont au chomage, on peut circuler en paix le soir et la nuit. Mon programme : organiser des élections tous les mois et aussi des visites nocturnes de la commune, délivrer gratuitement des certificats médicaux de "grasses matinées obligatoires", organiser des "nocturnes du pinceau" et de peintures sur route comme "allez, Eddy" au tour de France, passage de majorettes qui lanceront des pinceaux à colle au lieu des baguettes traditionnelles, ouverture exceptionnelle des friteries, sauce andalouse offerte par les candidats, surcollage autorisé pour diversifier les couleurs des rues. Pour une commune sûre le soir et la nuit, votez.

20/09/2006

Fièvre électorale

Zut, ça y est, je suis pris, les jours diminuent avant le 8 octobre, j'ai peur, j'ai la tremblotte, je n'arrive plus à tenir le pinceau pour coller les affiches, je mets de la colle partout, la nuit  je me réveille en comptant les voix, le docteur m'a dit que j'avais la fièvre, la fièvre électorale. Je veux savoir. Je cherche un thermomètre électoral. Pas un qu'on fiche dans le trou du cul. Des trous du cul il y en plein les autres affiches. Un thermomètre pour dire si j'ai la fièvre. Aidez-moi. Pour savoir combien j'ai, votez.

18/09/2006

Journée sans

Mon programme : organisons la "Journée sans" le 9 octobre, lendemain des élections. Journée sans facteur : pas de nouvelle, bonne nouvelle. Journée sans devoir et sans punition : pour les écoliers. Journée sans transport en commun : l'occasion de se venger de la journée sans voiture et, surtout, l'occasion de devoir rester à la maison sans pouvoir lire les résultats des élections puisque ce sera aussi la journée sans facteurs. Journée sans sel : pour redécouvrir la vraie saveur des frites. Journée sans affiche électorale : dès 10 heures, tout devra être enlevé et, le soir, grand feu sur la grand-place. Journée sans fermeture des coiffeurs : ce sera vraiment un lundi exceptionnel. Journée sans rire : le premier des deux qui rira aura une tapette. L'occasion de donner quelques bonnes baffes aux candidats avant de savoir s'ils sont élus ou pas. Pour une grande journée le lendemain du 8 octobre, votez.

16/09/2006

La colle pour tous

Mon programme : fournir gratuitement la colle pour les affiches aux candidats. En fait, je n'en ai plus et les rayons des supermarchés sont vides. Le blanc d'oeuf, ça marche aussi pour coller mais il n'y en a plus non plus. Si ça vous intéresse des jaunes, j'en ai 426 à la maison. J'ai mâchonné tous les tchouwing gommes des enfants, j'ai mal au ventre. La colle à tapisser, ça ne sèche pas assez vite et mes affiches se retrouvent par terre. Un copain a attaché mes affiches avec une ficelle et deux trous mais cet imbécile a fait les trous dans mes narines. Ca fait trop colonial. J'ai pensé à la foreuse à percussion mais les adorateurs des arbres vont se fâcher. Les clous, oui, mais j'ai les doigts en compote après deux essais. Pour une commune pot de colle, votez.

14/09/2006

Chat dans la gorge

J'ai un chat dans la gorge : je n'arrive plus à dire "élection", je dis "érection". "Bonjour, cher érecteur, qu'allez-vous faire aux érections ?". "Ben, heu, je vais me branler avant". "Stop, stop, stop, vos affaires privées ne regardent pas la télé locale qui nous filme?". "Oui, mais, une bonne petite branlette". "Stop, stop, stop, vous êtes honorablement connu, certes anonymement, mais tout le monde sait que vous êtes le pharmacien de la grand-rue". "Ben oui, et alors". "Vos hobbys n'intéressent personne, pour qui allez-vous voter ? C'est clair, ça, comme question". "Pour vous"."Bien, bien, vous êtes génial".

Encore des morts !

Mon programme : il y a assez de morts dans la commune : la stèle pour les hécatombes napoléoniennes, nos disparus de 14-18, le grand monument de 40-45, le mémorial de le guerre de Corée. Nous les avons, gardons-les. Mais stop, assez. Multiplions les monuments aux vivants, à la nature, à la santé. Un couple géant, en train de faire la bète à deux dos, au milieu de la grand-place : voila de quoi amener les écoles pour la leçon de chose. Une carotte géante, un choux-fleur gros comme une montgolfière, avec, à la place de la liste des morts, le liste des vitamines. Pas de sachet de frite ni de cornet de glace géants, il y en a déjà assez devant les magazins. Pour les vivants, votez.

08/09/2006

Les électeurs s'en fichent

Le 30 juin 2006, j'annonçais de façon démocratique :

" Après mon élection je repeindrai les bancs du parc communal.

 

En blanc, tapez 1, en rouge, tapez 2, en jaune, tapez £@$$/§118BQ, une autre couleur, tapez-vous une petite bière. Votez. "

 

Je n'ai eu que 3 réponses. La promotion sur les pots de peinture est terminée. Tant pis pour vous, vous vous asseyerez dans l'herbe et vous aurez le cul du pantalon vert. S'il n'y a pas de limace ! S'il y a un hérisson, ha, ha,ha. Je ne vous en veux pas, vous êtes mes électeurs. J'ai obtenu une ristourne sur un vieux stock de peinture rose. Je vais peindre un poteau. Si vous voulez connaître le poteau rose, votez.

Je ne ris plus

Mon programme : le 08 octobre approche. C'est la panique. Je laisse aux autres cons le soin de dire que les autres sont des cons, ils le disent avec tant de délicatesse et de coups bas, ils sont admirables (de lièvre). Je commence les choses sérieuses. Restons les pieds sur terre. Et, les pieds sur terre, qu'avons-nous ? Nous avons le trottoir. La nouvelle mode est de refaire les trottoirs avec des vieux pavés. Non, il faut des dalles trente trente bien rejointoyées ou du macadam. Avez-vous déjà vu les gamins dans les poussettes sur des trottoirs en pavé ? Ils sautillent dans tous les sens. Ils doivent avoir les roubignoles en compote. Non, je dis non. Vous qui êtes père, accepteriez-vous de vous les faire secouer chaque fois que maman va faire ses courses ? Pour des trottoirs confortables, votez.

06/09/2006

Pressions

Lu sur http://tde-amougies.skynetblogs.be/ : "Mais je t'assure Prospère que j'ai cherché des pressions ! Mais je n'ai trouvé que des fermetures éclairs" (04-09-2006). Et il y en a d'autres, du même style, signées le p'tit enclusien. En plus, pour les malcomprenants il y a des dessins. C'est sur http://tde-amougies.skynetblogs.be/

23:31 Écrit par Votre choix 2007 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : 8 octobre, 8 octobre 2006, election |  Facebook |

04/09/2006

Futurs nouveaux électeurs

Mon programme : informer les jeunes électeurs. N'oubliez pas votre boîte de crayons de couleur le 8octobre, bien rangés, bien taillés. Il y aura inspection à l'entrée. Chaque liste (on dit aussi parti) a sa couleur. Une seule. C'est pour ça que les affiches sont moches par rapport aux agences bancaires ou aux stations-service. Attention, on ne vous demandera pas de dessiner tout un paysage. Juste une pomme rouge ou un petit pois vert. Ou une citrouille orange. Si vous êtes portés sur le bleu, vous pourrez dessiner un petit rectangle bleu, comme un granulé anti-limaces. Mais, pour ne pas pouvoir montrer votre couleur dans la longue file d'attente, vous devrez apporter unr boîte complète de crayons de couleur. Je vais vous donner un truc au cas où vous voudriez faire de la propagande clandestine. Amenez les crayons dans une pochette en plastique transparente. Toutes les couleurs sont là, mais un crayon (votre couleur préférée) est beaucoup plus petit que les autres. Dans la longue file d'attente, vous entendrez alors dire des vieux : "T'as vu, Mamy, nous, on a plus d'idée, ils sont tous les mêmes dès qu'ils ont le pouvoir. Regarde le jeune bien de sa personne, bien coiffé, bien poli, il utilise toujours la même couleur, on va voter comme lui". Alors, préparer vos crayons et votez.

31/08/2006

Noël approche

Mon programme : à Noël, si je suis élu je ferai le petit Jésus dans la crèche sur la Grand-Place, Marie sera la serveuse du café des Sports, celle qui remplit bien les verres, Joseph, le cocu, hé,hé, sera le bourgmestre sortant, l'âne et le boeuf, pardon, les ânes, devinez, et les moutons seront les spectateurs-électeurs. Pour une vraie crèche vivante dans la commune, votez.